"... nous oublions que la vie sous le langage | et le geste | n'est qu'un rythme qui nous traverse | nous et les nuages [...] " Jean.Pierre Siméon

En Poémie Amie 2016 Flux

En Poémie Amie | Marie-Ange SEBASTI à L'ETOURDI de St PAUL | Jeudi 16 Juin 2016

Nouvelle rencontre autour de la parution du recueil de

 

Marie-Ange SEBASTI

publiée chez JACQUES ANDRE Editeur

 

LA CONNIVENCE DU MARCHAND DE COULEURS

 

Index

 

Comment imaginer

la passion écarlate

d'un monde indicible

 

sans la connivence

du marchand de couleurs ?

 

 


En Poémie Amie 2016 | Marie-Ange SEBASTI | Nouveau Recueil de Poèmes | la connivence du marchand de couleurs

 

Dégusté hier au soir, ce recueil de poèmes, en compagnie de Guylaine CARROT dans un restaurant Marocain. C'était  juste  après la belle lecture proposée à  l'Espace Bonaventure. Ce concentré de beauté nous parle de la connivence entre la poète et le peintre , entre la terre où l'on marche, et le ciel où l'on échappe aux embûches..., entre soi et soi  ( le soi social et le soi intime ).    

A lire sans hésitation, ni précipitation. Du grand crû !!!    

 

S1110009

 Photo M.T PEYRIN  | en Poémie Amie | Mars 2016

 

 ||| 

 

D'autres cheminent

qu'il aimerait rejoindre

Il les questionnerait discrètement

sur leur itinéraire

Mais reste une distance 

imperturbable

 

[...]

 

Il ne réclame rien

au bout des terres

qu'un peu d'écume

un estuaire un embarcadère

un simple ponton

une coquille de noix

pour piéger l'azur

 

[...]

 

il atteint le rivage

il s'habille de sable

pour épouser la vague

mais s'en sépare vite

et gagnera bientôt

une hauteur de vue

du côté des amers

 

[...]

 

Parfois de ferveur lasse

il paraît hésiter

entre la volte-face et l'horizon

entre l'ombre et l'indigo

 

[...]

 

Elle ouvre les volets

elle voit l'homme filer

dans le matin pluvieux

elle retient quelque temps

l'arc-en-ciel qui le traverse

 

[...]

 

On voudrait partager sans parole

quelques cailloux

quelques talus

un rêve à l'endroit

un rêve à l'envers

la lumière vorace

la lumière déçue

 

[...]

 

 

       |||

 

Marie-Ange SEBASTI | la connivence du marchand de couleurs |

Jacques André éditeur, 2016, p.8,20, 21,40,44,46.

 

 

la plupart des poèmes du recueil ont été lus à l'occasion

d'une exposition du peintre Robert DESNOUX en 2013

à Lyon.

Plusieurs ont paru, traduits en corse par François-Michel DURAZZO dans, Une fenêtre sur la mer, Anthologie

bilingue (corse/français), coordonnée par Angèle PAOLI , Recours au poème, 2014.